Winnie l’Ourson, l’inventeur (accidentel) du mash-up !

8 septembre 2016 Mathilde de Chalonge Actu/Buzz,Ciné/Séries,

Une thèse folle fait de Winnie l’Ourson l’inventeur du mash-up

La culture du mash-up serait-elle née de la rencontre improbable entre Apocalypse Now de Francis Ford Coppola et Winnie l’Ourson, le tout chapeauté par Todd Graham ?

Winnie l'Ourson

Apocalypse Pooh : Winnie l’Ourson au Vietnam

Todd Graham a grandi dans la petite ville de Peterborough (Ontario), dans les années 1970. En 1987, quand il était étudiant en cinématographie à l’université d’Art et Design, Graham avait un devoir urgent à rendre : il devait produire un film court, rapidement. Il eut une idée un peu cinglée.

Inspiré par une blague impliquant une peluche Tigrou, il ajouta des morceaux du film Apocalypse Now aux scènes du dessin-animé Winnie l’Ourson, et vice-versa.

Des artistes situationnistes et des groupes de rock expérimentaux avaient déjà manipulé des sons et des images. Mais cette fois-ci, le résultat était tout autre. Apocalypse Pooh était né.

 

Voici le film :

 

 

Après avoir montré le film à sa classe, on demanda à Graham à ce qu’il le projette à Ontario. Des copies sous le manteau commencèrent à se répandre : Apocalypse Pooh devint rapidement un de ces films étranges et collectors. Il ressort souvent lors de festivals d’animation, fait partie des VHS célèbres de courts-métrages et fut analysé par de nombreux magazines (sérieux). Apocalypse Pooh s’est fait une place discrète au sein de la culture underground.

Graham, quant à lui, continua sur sa lancée, en mélangeant Babar et Elephant Man.

 

Winnie l'Ourson : mash up

 

 

Disney, rapidement, voulut récupérer ses droits : Graham dut retirer son nom d’Apocalypse Pooh et ne fut reconnu en tant que réalisateur du film bien des années plus tard.

Enfin, c’est ce que dit la légende. En 1999, le Whitney Museum l’appella pour inclure Apocalypse Pooh et Blue Peanuts à une rétrospective de films et vidéos. Le film n’était, apparemment, anonyme que sur certaines copies. Quand il fit son apparition sur Youtube, en 2006, il contacta les diffuseurs pour que son nom apparaisse.

 

Au début des années 1990, Graham changea de registre pour réaliser des films d’action. Pourtant, ils incluaient toujours des éléments venant des dessin-animés. A l’approche de la quarantaine, Graham changea de voie : il est aujourd’hui humoriste, spécialiste du stand-up au Canada.

 

30 ans après, Apocalypse Pooh est considéré par les spécialistes du genre comme le premier mash-up moderne, mondialement distribué.

 

Apocalypse Pooh

Apocalypse Pooh

 

 

Ouvrez Youtube, et c’est comme si le mash-up était LA forme d’expression culturelle du XXIème siècle. Le mash-up est une source d’inspiration pour d’innombrables artistes, musiciens, vidéastes…

Tout ceci n’aurait peut-être pas existé sans cette rencontre improbable entre Winnie l’Ourson et Apocalypse Now, sans un devoir donné en classe en 1987.

Todd Graham est toujours resté très humble quant à son rôle dans l’émergence du mash up.  « Le mash-up m’a toujours séduit car c’est ainsi que je pense. C’est comme ça que mon esprit est conçu. Certains diront que c’est une qualité, d’autres que c’est un trouble de l’apprentissage. »

 

 

Source : The Believer magazine

D’autres articles sur les mash-ups :

Hell’s Club 2

Fight Club x Le Dîner de cons

Hell’s Club

Les meilleurs mash-up de films

 

 

, , , ,