Des vandales reçoivent une peine de 35 … lectures !

10 février 2017 Morgane Decoret Actu/Buzz,Livres,

Je vous condamne… à lire !

 

L’Ashburn Colored School avait ouvert après la guerre de Sécession en 1892 et était réservée aux enfants issus de parents afro-américains pendant la ségrégation. Elle était restée en activité jusque dans les années 1950 et avait ensuite été laissée à l’abandon. Récemment cependant, une organisation d’étudiants locaux avait commencé à la restaurer pour pouvoir la transformer en musée historique.

 

Mais en septembre dernier, ils ont vu leur travail réduit à néant par des vandales. Cinq mineurs de 16 à 17 ans avaient dessiné des croix gammées et des symboles « White Power » sur la façade de l’école. Rapidement trouvés, ils ont immédiatement plaidé coupable.

 

 

Le verdict a été rendu la semaine dernière et il est assez surprenant… Les jeunes vandales ont été condamnés à une peine de 35… lectures !

 

 

Des vandales ignorants mais pas si méchants

 

Eh oui ! La magistrate Alex Rueda a jugé que « cet acte n’était pas motivé par des considérations raciales ». Elle a pensé qu’il ne s’agissait que d’adolescents stupides qui n’avaient pas compris « le sérieux de ce qu’ils avaient commis » (selon « The Guardian »). Résultat pas de prison mais de la lecture !

 

Les vandales auront à choisir un livre à lire par mois pendant un an. Et attention pas les derniers best sellers de Young Adult (un genre qui vise spécialement les ados) ! Les œuvres à lire ont été soigneusement choisies : elles traitent toutes du racisme, de l’antisémitisme, de l’égalité des genres, de la religion ou de la guerre. Mieux encore, elles ont été écrites par des membres des minorités menacées par le « White Power ».

Parmi eux on retrouve La Couleur Pourpre d’Alice Walker, Black Boy et Un Enfant du Pays de Richard Wright, Le soleil se lève aussi d’Ernest Hemingway, Les Sorcières de Salem d’Arthur Miller, Les Cerfs‑volants de Kaboul de Khaled Hosseini, La Couleur des sentiments de Kathryn Stockett, Pleure, ô pays bien-aimé d’Alan Paton… Et bien d’autres !

 

 

La culture au service de la tolérance

 

Ils devront également regarder 14 films (dont 12 Years a Slave de Steve McQueen et Lincoln de Steven Spielberg). Ils visiteront aussi le Musée de l’Holocauste à Washington et le Musée National d’Histoire Américaine. Celui-ci abrite une exposition sur les camps dans lesquels les Américains d’origine japonaise furent enfermés pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

musee-holocauste-EU-vandales-peine-35-lectures

Musée de l’Holocauste à Washington DC

 

Il est primordial que ces jeunes connaissent le sens des symboles qu’ils ont dessinés et quelle est leur histoire. Il faut qu’ils puissent se mettre à la place des communautés qui ont souffert pour que ce comportement ne se répète pas.

 

Et pour être sûrs que le message est bien rentré, ils devront rédiger une dissertation sur chacun des livres qu’ils auront lus et une plus générale sur le discours de haine. Ils assisteront également à une conférence faite par un ancien étudiant de l’Ashburn Colored School qui a subi la ségrégation.

 

En espérant que ça leur enseigne quelque chose !

 

 

En attendant, des bénévoles sont parvenus à rassembler la somme de 70 000 dollars pour finir la restauration de l’école. Elle devrait devenir un musée et ouvrir prochainement.

,