Tout ce qu’on sait sur Vampyr, le jeu des créateurs de Life is Strange

3 décembre 2015 François Tassain Actu/Buzz,Jeux vidéo,

Un jeu avec de vrais vampires

 

Présenté pour la première fois à l’E3 2015, Vampyr est un jeu très attendu. Il faut dire que ses créateurs, Dontnod, se sont fait connaître et apprécier grâce à des titres comme Remember Me et Life is Strange.  Mais Vampyr était encore obscur. Hier, les développeurs ont dévoilé beaucoup d’infos à la presse vidéoludique. Alors, que sait-on de Vampyr ?

 

Londres la crépusculaire

C’est à Londres que se déroulera le titre, ou au moins la majorité de ce dernier. Mais il ne s’agit pas de la Londres de Syndicate. Vampyr se déroule en 1918, juste après la Première Guerre Mondiale. Une époque très peu explorée dans le jeu vidéo, malgré son importance historique. Un choix qui s’explique, selon les développeurs, par le héros du jeu.

 

Ce dernier, nommé Jonathan Reid, est un chirurgien, spécialisé dans la transfusion sanguine. L’après-guerre a été une période de progrès scientifiques et médicaux, qui va fortement impacter le quotidien de Jonathan. Ce dernier, qui doit déjà faire face à la grippe espagnole, va se retrouver aux prises avec ce qu’il pense être une autre maladie…

 

vampyr londres

 

Mais ce que Jonathan prend pour une maladie n’est autre qu’une malédiction surnaturelle : le vampirisme. En effet, contrairement à la plupart des héros se trouvant dans un univers de vampire, Jonathan est quelqu’un de très cartésien et rationnel. Devenu lui même un vampire, il continue de voir sa condition comme une maladie dont il peut guérir. On est donc dans un contexte très réaliste, où l’apparition de vampires est encore plus inattendue et terrifiante que dans un monde fantastique.

 

Le but avoué est de rester crédible le plus possible. Pour Londres, l’équipe s’est énormément inspirée des tableaux de Philip Oliver Hale.

 

Le dur quotidien d’un vampire

 

Dans cet Action-RPG semi-ouvert, Jonathan se retrouve à combattre, enquêter et explorer. Le combat, en temps réel, passe par l’utilisation d’armes blanches (comme des scies, on joue un chirurgien après tout!) et des pouvoirs vampiriques. Les développeurs affirment que le joueur aura un large choix de personnalisation quant aux capacités de son avatar. Les armes pourront être fabriquées via un système d’artisanat.

 

vampyr vampire

 

Étant un vampire, Jonathan Reid devra bien entendu se nourrir du sang des humains. N’importe quel pnj pourra être la cible de Jonathan. Bien entendu, se servir de la population comme casse-croûte ne se fait pas sans conséquence. Si l’on en croit les développeurs, chaque pnj aura son histoire et sa personnalité, et une cascade de choix moraux attend le joueur. La survie passe par des sacrifices nécessaires, et la vie d’un vampire n’est pas rose…

 

Jonathan ne doit sa survie que grâce au sang des humains, mais à quel prix ?

Jonathan ne doit sa survie que grâce au sang des humains, mais à quel prix ?

 

C’est tout ce qu’on sait sur Vampyr, qui est prévu pour 2017, sur PC, PS4 et Xbox One. Suffisamment de temps pour permettre à Dontnod de peaufiner son jeu de bout en bout.

 

 

, , ,