Top 10 des meilleures adaptations de romans de SF au cinéma

3 juin 2015 Tristan Bories Livres,

10. Les Fils de l’homme

Clive Owen en protecteur dans les fils de l'homme

Adapté du roman éponyme de P.D James, Les Fils de l’homme d’Alfonso Cuaron prend place dans une Angleterre ravagée par le terrorisme, les guerres et la maladie.

 

Dans un futur où les hommes ne peuvent plus avoir d’enfants et où l’extinction semble proche, Theo Faron, un ancien activiste politique, se retrouve à devoir escorter une mystérieuse femme dont le destin pourrait bien être lié à celui de l’humanité tout entière. Le film se démarque notamment grâce à ses plans-séquences complètement déments. À voir absolument si vous êtes passé à côté.

 

 

9. H2G2 : Le Guide du voyageur galactique

Vue de l'espace depuis Magrathea

Alors même si le film n’est pas vraiment à la hauteur du roman, il brille néanmoins par son humour salvateur et son univers complètement déjanté. Le roman nous fait suivre les aventures délirantes d’Arthur Dent, un anglais banal sous tout rapport, qui se retrouve malgré lui à faire du stop afin de s’échapper de la Terre juste avant sa destruction. Seul survivant de son espèce, il va devoir s’habituer aux us et coutumes galactiques, et quoi de mieux pour ça que le fameux guide H2G2 ?

Jamais un roman de SF n’avait été aussi drôle et créatif. Je ne peux que vous conseiller de vous jeter dessus si par hasard vous étiez passé à côté. Ne serait-ce que pour connaitre la réponse au sens de la vie. Ah si je sais, c’est 42 !

 

 

8. Dune

Sting en Comte Letho dans le film Dune

Considéré par beaucoup comme un  ouvrage fondateur de la science-fiction moderne, le roman Dune de Frank Herbert (6 tomes quand même) a été adapté au cinéma en 1984 par David Lynch. Le roman est d’ailleurs à ce jour le roman de SF le plus vendu au monde… Pour vous dire le succès de l’œuvre !

L’histoire prend place en 10191, où l’humanité domine l’univers grâce à une mystérieuse substance nommée « Épice ». On y suit le destin de plusieurs personnages qui évoluent dans un monde où les machines sont proscrites et où l’homme tient une place prépondérante.

 

 

7. Jurassic Park

Le T-Rex dans Jurassic Park

Alors c’est vrai qu’il ne s’agit pas d’un roman de science-fiction au sens propre, car il se déroule à notre époque dans un monde similaire en tous points au nôtre. Mais je le considère comme tel, car pour moi il s’agit d’un monde parallèle où l’homme aurait ramené à la vie les dinosaures.

 

Adapté en 1993 par Steven Spielberg, Jurassic Park est à la base un roman de Michael Crichton. Rien à dire sur le film si ce n’est qu’il est à ce jour l’un des souvenirs d’enfance les plus puissants que je possède. Spielberg était parvenu à trouver le juste mélange d’action et d’émerveillement afin de bercer les enfants du monde entier et de les transporter à travers son univers fantastique. Un chef-d’œuvre, tout simplement.

 

 

6. La planète des singes

César dans la forêt en chef des singes

Publié en 1963 par l’écrivain Pierre Boule, la planète  des singes nous conte d’histoire d’un futur où les singes auraient pris le pouvoir sur les hommes. L’histoire du roman est quand même un peu différente de celle des derniers films. En effet, on y suit les aventures spatiales d’un groupe d’humains, propulsé dans le vide de l’espace afin d’explorer l’étoile Bételgeuse. Ceux-ci tombent alors sur une planète semblable en tous points à la Terre, et où les singes dominent les humains… Passionnant de bout en bout, le roman de Pierre Boule est un classique de la littérature de science-fiction.

 

 

5. Starship Troopers

Casper Van Dien dans Starship Troopers

Adapté en 1997 par Paul Verhoeven à partir du roman Starship Soldier (traduit en français par étoiles, garde-à-vous !) de Robert A. Heinlein, l’histoire met en scène une bataille improbable entre l’humanité et une race d’insectes extraterrestre. L’œuvre porte un regard critique sur l’enrôlement civique, l’utilisation des châtiments corporels ainsi que la manipulation par l’image. Le film à bien vieillit, mais je ne peux que le conseiller fermement à tous ceux qui seraient passés à côté !

 

 

4. Minority Report

Tom Cruise dans Minority Report

Steven Spielberg, qui adapte du Philip K. Dick avec Tom Cruise, que demander de plus sérieusement ? Dans un futur proche, la police traque les criminels avant même qu’ils ne commettent de méfaits. Pour cela, ils font appel aux précogs (ou précognitifs) un trio un peu spécial qui vit plongé dans un liquide visqueux et qui passe son temps à faire des prédictions. John Anderton, le fondateur de Précrime, l’unité spéciale en charge de prévoir les méfaits, croit dur comme fer en ce cette technologie. Jusqu’au jour où il se retrouve lui-même accusé d’un meurtre qu’il n’a pas encore commis. Il part alors à la recherche du fameux Rapport Minoritaire

 

 

3. 2001 L’odyssée de l’espace

LA station spatiale dans 2001 l’odyssée de l'espace

Et oui, le chef-d’œuvre de Stanley Kubrick est bel et bien une adaptation (certes très libre) du roman d’Arthur C. Clarke intitulé La Sentinelle. Le roman narre l’arrivée d’un groupe d’astronautes sur la lune. Ceux-ci vont en effet faire une étrange découverte à sa surface, une sorte de pyramide noire (qui deviendra le fameux monolithe dans le film), et dont l’équipe est persuadée qu’elle provient d’un monde extraterrestre… La nouvelle est à découvrir de toute urgence, surtout qu’elle coûte moins de 1 euro !

 

2. Total Recall

Schwarzie dans Total Recall

Paul Verhoeven est au cinéma de science-fiction ce que le lapin rose qui se pince les doigts est au métro parisien. Et avec Total Recall, il frappe fort, très fort même. Oui je préfère prévenir tout de suite, nous ne parlerons pas ici de l’adaptation datant de 2012 avec Colin Farrell, celle qui possède autant d’effets visuels qu’il n’y a de botox sur le visage de Renée Zellweger. On est des gens sérieux chez allbrary.

Il s’agit d’une adaptation libre d’une nouvelle de… Philip K. Dick. Et oui décidément ! Le type était si doué qu’il squatte quasiment tout le top des adaptations de SF ! Intitulée « Souvenirs à vendre » l’histoire prend place dans un futur proche. Le héros, Douglas Quail, est un homme tout ce qu’il y a de plus normal dont le rêve secret est de partir sur Mars… Il décide alors de se rendre chez Rekall, une entreprise spécialisée dans la fabrication de souvenirs, mais rien ne va se passer comme prévu…

Toujours perché entre rêve et réalité, le film, porté par un Arnold Schwarzenegger en pleine forme est une véritable démonstration de talent, autant par ses décors somptueux que par sa mise en scène rythmée.

 

 

1. Blade Runner

L'univers envoûtant de Blade Runner

Incontestable chef-d’œuvre de la science-fiction moderne, le film de Ridley Scott transporte autant par son univers sombre que par sa bande-son envoûtante signée Vangelis. Adapté du roman « Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? » de Philip K. Dick, le film sort en 1982 et devient instantanément un succès critique. On y suit les aventures de Rick Deckard, un inspecteur solitaire qui se retrouve à pourchasser des androïdes venus de Mars dans les ruelles bondées de San Francisco. Le film va d’ailleurs opérer quelques changements, notamment sur la location des événements, qui prennent désormais place à Los Angeles.

 

Le titre du roman s’explique notamment par le souhait profond de Deckard de vouloir posséder un vrai mouton, et non le semblant de mouton électrique qui traine dans son salon. La vie animale étant sur le point de s’éteindre sur Terre, celui-ci décide de prendre le contrat juteux qui pèse sur les androïdes en fuite afin de concrétiser son rêve.

 

 

, , , , , , ,