Suicide Squad : notre critique sans spoiler

3 août 2016 Maxime Gillet Ciné/Séries,Tests/Critiques,

Le plan cinématographique autour de l’univers DC commence tout doucement à passer la seconde, Batman V Superman il y a quelques mois, Wonder Woman et surtout Justice League l’année prochaine, et entre temps, le très prometteur Suicide Squad, dont les bandes annonces nous ont mis l’eau à la bouche ces derniers mois.

 

Si vous aimez nos articles, faites-le nous savoir, commentez, partagez et suivez-nous sur Facebook et Twitter

 

Malheureusement, jusqu’à présent les productions DC de l’après Christopher Nolan ont moins fait l’unanimité que les productions Marvel. Est-ce que ce Suicide Squad, va changer la donne ? Notre critique garantie 100% sans spoiler.

 

suicide-squad

 

Des vilains très vilains

 

LA promesse… et LA force du film, ses anti-héros super badass ! Chaque super vilain est percutant, cohérent et travaillé, les punchlines fusent. Harley Quinn, Deadshot, et le Joker sortent VRAIMENT du lot. D’autres font un peu papier peint, comme Slipknot ou Captain Boomerang, mais bon, comme on dit, c’est le jeu ma pauvre Lucette, il ne peut pas y avoir de place pour tout le monde.

 

Malheureusement, quand des méchants aussi charismatiques deviennent des héros… il ne reste pas vraiment de place pour les méchants qu’ils combattent. Ces « méchants méchants » comme on pourrait les appeler n’ont aucune profondeur, leurs motivations sont inintéressantes, et les scènes qui les mettent en scène ont peu d’intérêt. Conséquence, on a du mal à se passionner pour l’intrigue de ce Suicide Squad.

 

Une intrigue très faible

 

L’intrigue justement, parlons-en sans rien en dévoiler. DC a beaucoup plus de difficultés que Marvel à produire des scénarii intéressants. Chacun des films DC a été critiqué pour ses intrigues un peu simplistes, (Batman V Superman es-tu là ?) et à ce titre, Suicide Squad est peut-être le pire… (on ne compte pas Green Lantern, on ne tire pas sur les ambulance, RIP…). C’est bien simple, on ne comprend pas pourquoi cette Suicide Squad se forme, la justification est expédiée en 2 minutes chrono, tout le monde est convaincu que c’est une super idée en un tour de passe-passe !

 

cara-delavigne-suicide-squad

 

De même, quand un film se sent obligé de nous montrer un flash-back d’une scène que l’on a déjà vue 30 minutes avant pour faire avancer son scénario pourtant au ras des paquerettes (en mode : t’as compris hein?) c’est qu’il y a un problème d’écriture quelque part. Bref tout cela manque d’ampleur, d’intérêt et de profondeur.

Monsieur J… ?

 

Notre grand regret… pourquoi le Joker n’est-il pas plus présent ? Après tout le foin qui a été fait autour de Jared Leto (dont la prestation est excellente) ? Le personnage méritait une place plus importante, il est ici simplement cantonné à une sous-intrigue, et ne participe jamais à la trame principale du film.

 

Suicide-Squad

 

On a le sentiment  que l’on a copié des bouts d’un éventuel film sur le Joker, puis que l’on a collé ces séquences en plein milieu du film Suicide Squad. On reste amer sur ce point car d’un côté les scènes sont réussies, et il s’agit du joker le plus proche des comics (la meilleure interprétation du personnage en ce sens), mais il ne sert littéralement à rien dans ce film! Frustration.

 

 

Le bilan

 

Au final que retenir de ce Suicide Squad ? Un bon film de super-méchant ? Oui. Un bon divertissement ? Également,  mais un peu en dessous d’un Batman V Superman (qui n’était pas génial non plus), mais ce n’est pas encore avec ce film que DC rattrapera Marvel au niveau de la qualité de ses production.

 

Les conseils de l’ouvreuse

 

les conseils d'harley quinn

 

On reste bien assis jusqu’à la fin pour ne pas rater la scène post-générique, même si elle ne révèle pas grand-chose, et on préférera aller voir le film en 2D, la 3D ne servant comme souvent absolument à rien, si ce n’est alléger un peu plus votre portefeuille !

 

Ah et si vous n’avez pas eu votre dose de super-héros pour la journée, venez lire notre super saga sur l’histoire de Marvel, en 6 épisodes, et pour les fans du Joker, les 13 histoires les plus incroyables qui montrent à quel point le Joker est cinglé 😉

 

Si vous aimez nos articles, faites-le nous savoir, commentez, partagez et suivez-nous sur Facebook et Twitter

Suicid Squad

Pas mal

Les plus

  • Les super-vilains travaillés
  • Harley Quinn et le Joker
  • La BO qui tient ses promesses

Les moins

  • L'intrigue :(
  • La prêtresse

NOTE FINALE :

, , , , ,