Sociétés secrètes célèbres : disparues ou toujours à l’œuvre ?

2 février 2017 Morgane Decoret Actu/Buzz,

Sectes, groupes occultes et sociétés secrètes… que leurs motivations soient politiques, militaires ou religieuses, elles ont toujours fasciné. Et si certaines ont disparu aujourd’hui, d’autres continuent d’œuvrer dans l’ombre….

 

 

Les sociétés politiques

 

  1. SKULL & BONES

 

On le voit dans les films, les Etats-Unis sont en général plus cool que la France. Preuve en est, en France les étudiants ont le Bureau Des Etudiants (BDE); en Amérique, les collèges de l’Ivy League ont des sociétés secrètes. Parmi elles, l’organisation Skull and Bones de Yale est probablement la plus célèbre. Son nom signifie « Crâne et os » et son emblème est un crâne humain positionné au-dessus du nombre 322.

Fondée en 1832, le recrutement y est très sélectif. Chaque année, quinze élèves issus des meilleures familles américaines et promis à des postes de pouvoir y sont acceptés. L’organisation devient alors un réseau professionnel incroyable. Présidents américains, sénateurs et juges de la Cour suprême… beaucoup sont restés membres de la société. La société compterait donc George H.W. Bush, George W. Bush, John Kerry, Harold Stanley, Frederick W. Smith.

 

Si celle-ci n’est plus secrète aujourd’hui, ses pratiques le sont toujours. L’ordre se réunirait encore deux fois par semaine et organiserait un événement une fois par an sur Deer Island, une île de l’État de New-York. Cependant, ce qui se passe pendant ces réunions n’est jamais révélé…

 

Skull-And-Bones-top-10-sociétés-secretes

 

 

  1. LA SOCIETE DE THULE

 

Créée en Allemagne à la fin de la Première Guerre Mondiale, la société de Thulé a servi d’incubateur aux idées du nazisme qui allaient dévaster le monde moins de 30 ans plus tard.

 

À l’origine, il ne s’agissait que d’un groupe d’ethnologues passionnés par l’Antiquité et la mythologie nordique. Malheureusement, la société s’est vite transformée en une organisation qui a tout fait pour véhiculer l’idéologie de la race aryenne. C’est d’ailleurs de là qu’elle tire son nom : selon les grecs, la terre mythique de Thulé se trouvait dans le nord de l’Europe près de l’Islande et du Groenland.

Antisémite, antirépublicaine et raciste, la société de Thulé a rapidement conquis de nombreux membres notamment à cause de la crise d’après-guerre.  Parmi les sympathisants on retrouvait Hitler, Rudolf Hess (secrétaire particulier de Hitler), Alfred Rosenberg (futur ministre du Reich pour les territoires occupés de l’Est), ou encore Dietrich Eckhart (mentor de Hitler).

 

La Société est à l’origine du Parti des travailleurs allemands qu’Hitler transformera en parti nazi et du fantasme de Himmler du peuple allemand blond aux yeux bleus, à l’image des anciens héros germaniques. L’idée de la solution finale et celle du « Lebensborn » (sorte de reproduction sur mesure pour contrôler au maximum la génétique de la future progéniture) trouvent également leur origine dans la société.

 

societe-de-thule-top-10-sociétés-secretes

 

 

Les sociétés militaires

 

  1. LA MAIN NOIRE

 

Spécialiste de l’assassinat politique, La Main Noire était une société secrète de révolutionnaires politiques nationalistes lancée en Serbie en 1912. Leur but ? Unir tous les peuples slaves de l’Europe dans un seul pays : la Grande Serbie. Pour cela, il fallait séparer la Serbie de l’Empire austro-hongrois. Le groupe a alors commencé à faire de la propagande anti-autrichienne et à former des saboteurs et des assassins.

 

Organisation minuscule dans un petit pays d’Europe du Sud, la Main Noire aurait pu tomber définitivement dans l’oubli si ce n’était pour son implication dans l’élément déclencheur d’une des guerres les plus meurtrières de l’Histoire. En prenant pour cible l’archiduc François Ferdinand et sa femme, elle entraina la Première Guerre Mondiale.

 

 

 

  1. HASHSASHIN – L’ORDRE DES ASSASSINS

 

Fondé au Moyen-Orient (Perse) par Hassan ben Sabbah (le « Vieux de la Montagne ») au 11ème siècle, l’Ordre des Assassins était composé de jeunes fanatiques extrêmement dangereux.

Tueurs surentrainés, les Hashsashins étaient particulièrement efficaces lorsqu’il s’agissait de supprimer un opposant. Personne n’était à l’abri, qu’il soit roi, prince, général…

 

Hashshashins-top-10-sociétés-secretes

 

On ne sait que peu de choses sur la secte des Assassins. Certains pensaient que le nom « Hashshashin » signifiait « consommateur de haschisch » et donc que les membres de la secte étaient drogués en permanence. Cela expliquerait certainement leur dévotion sans faille au « Vieux de la Montagne ». Cependant, jamais la consommation de drogue n’est évoquée dans leurs textes.

 

En l’espace de 150 ans, l’influence de la secte s’est étendue de la Méditerranée jusqu’au fin fond du Turkestan. En 1258, cependant, le pouvoir de la secte a été considérablement affaibli et les Assassins ne parviennent pas à repousser une attaque des Mongols. Traqués, les membres de la secte sont massacrés les uns après les autres. Mais aujourd’hui encore, on raconte que les Assassins existent toujours et qu’ils sont restés actifs…

 

 

 

Vive la débauche

 

 

  1. LE HELL FIRE CLUB

 

Fondé par Sir Francis Dashwood au Royaume-Uni dans les années 1750 et appelé l’ordre des chevaliers de Saint François, les Moines de Medmenham ou encore l’ordre des Chevaliers de West Wycombe, ce n’est que bien plus tard que l’organisation prit le nom de Hell Fire Club.

 

Appartenir au club signifiait s’adonner au satanisme et à la débauche. Ses membres couchaient avec des prostituées et abjuraient leur foi pour adorer le Diable. Ils appartenaient souvent aux plus hautes couches de l’aristocratie britannique. Ainsi, le Comte de Sandwich (premier Lord de l’Amirauté, à la tête de la Royal Navy), le Comte de Bute (un proche du roi George III et Premier Ministre à partir de 1762), Thomas Potter (fils de l’archevêque de Canterbury et vice-trésorier de l’Irlande), le poète Charles Churchill et le peintre William Hogarth en faisaient partie. Que du beau monde donc… Des hommes extrêmement influents qui conféraient au club un pouvoir immense.

 

Les messes noires, les rituels sataniques et les orgies étaient situées à l’abbaye de Medmenham, ou dans les caves sous sa demeure de West Wycombe. Il est aujourd’hui possible de visiter ces caves et souterrains …

 

hell-fire-club-top-10-sociétés-secretes

 

 

  1. ORDO TEMPLI ORIENTIS

 

Fondé à la fin du XIXème siècle par le chimiste autrichien Karl Kellner, l’Ordo Templi Orientis est une organisation mystique.

 

La philosophie générale du groupe est basée sur le thélémisme, un principe de vie qui prône la fraternité universelle, la connaissance et par-dessus tout, la liberté.  « Fais ce que tu veux » est une de leurs phrases fortes. Le but des membres est d’utiliser l’ésotérisme afin de découvrir leur véritable identité. La société respecte également le Livre de la Loi (the Book of Law) rédigé par Aleister Crowley, un des membres les plus influents de l’organisation.

 

Crowley-ordo-templi-orientis-top-10-sociétés-secretes

 

Assez proches des francs-maçons, ses membres accomplissent des rituels afin de passer différents niveaux d’initiation pour augmenter leur prestige au sein du groupe.

Selon le niveau atteint, les membres sombrent plus ou moins dans la débauche : au VIIIème niveau, les membres apprennent les techniques de masturbation mystique, au IXème ils couchent entre eux et aux XIème ils pratiquent la sodomie.

 

Bien que son influence ait considérablement diminué depuis la mort d’Aleister Crowley, l’Ordre est encore très bien implanté dans le monde entier. L’appartenance des membres à l’Ordre est toujours confidentielle.

 

 

 

Les sociétés philosophiques / religieuses

 

 

  1. ILLUMINATI

 

C’est probablement l’organisation secrète la plus célèbre car elle apparait fréquemment dans la littérature, au cinéma ou sur le petit écran.

C’est à la fin du XVIIIème siècle que le philosophe allemand Adam Weishaupt fonde le Cercle des Perfectibilistes. Le groupe obéissait à un code de moralité très strict pour pouvoir résister au mal. Alors pourquoi sont-ils aujourd’hui considérés comme le démon en personne par une majorité de conspirationnistes ? Parce qu’ils ont osé s’attaquer à une organisation bien plus puissante : l’Église catholique.

 

Weishaupt pensait en effet que l’Homme devait se débarrasser de la religion. On peut comprendre pourquoi ça n’a pas plu à tout le monde… Les religieux ont donc entrepris de créer une réputation épouvantable aux Illuminatis. A partir de ce moment, ils ont été vus comme des conspirateurs, dont le but ultime était d’appliquer les idéaux humanistes et de créer un état mondial unique (une idée apparemment révoltante). Les adeptes du complot affirment qu’ils ne reculeront devant rien : chantage, contrôle des banques, assassinat, corruption, infiltration de secteurs stratégiques…

 

Rendus particulièrement célèbres auprès du grand public par Dan Brown, les Illuminatis n’auraient pas disparu en 1784 comme le croient certains mais seraient toujours occupés à tirer les ficelles des grands gouvernements, cachés dans l’ombre…

 

illuminati-top-10-sociétés-secretes

 

 

  1. MASSONERIE

 

Officiellement créée en 1717 au Royaume-Uni, la société des francs-maçons daterait en fait du Moyen-Âge (14ème siècle). Les membres partagent des idées philosophiques communes, notamment la croyance en un être suprême. Ce sont d’ailleurs les enseignements moraux et les croyances spirituelles ésotériques du groupe qui déplaisent fortement aux associations religieuses traditionnelles. Pourtant, ses rituels, ses codes et l’identité de ses membres fascinent… C’est l’organisation secrète par excellence !

 

Elle compte plusieurs millions de membres à travers le monde tous choisis avec soin. Chacun doit suivre une initiation et passer trois niveaux pour devenir franc-maçon. Parmi les membres célèbres, on compterait Winston Churchill, Mark Twain, Henry Ford, Benjamin Franklin et beaucoup d’autres.

 

francs-macons-top-10-sociétés-secretes

AFP PHOTO/REMY GABALDA

 

 

  1. LES THUGS

 

Quand on utilise l’expression « Thug Life » (vie de gangster), on est bien loin de la réalité. En fait, les vrais Thugs étaient des membres d’une société secrète qui rendaient un culte à la déesse Kali.

 

En Inde, il existe une légende racontant qu’au début de l’Humanité, un démon gigantesque avait le monde entre ses mains. C’est alors que la déesse Kali décida de sauver le monde de la destruction en tuant le démon et l’étrangla. Elle devait en effet éviter de faire couler le sang du monstre au risque de voir un nouveau monstre aussi terrible se former de chaque goutte. C’est donc la méthode d’assassinat que ses fidèles, les Thugs, adoptèrent pour se débarrasser de ceux qui leur résistaient. Pilleurs de caravanes et détrousseurs de voyageurs isolés, l’assassinat en vue d’un profit était pour eux presque une obligation religieuse, une façon de manifester leur foi. Aucune considération morale n’entrait en ligne de compte.

Fondée au XIIIème siècle, l’appartenance à la secte se transmettait de père en fils. En tout, les thugs auraient tué plus de 2 millions de personnes et ce, sans jamais être inquiétés.

 

Dans les années 1830, les Britanniques présents en Inde décidèrent de mettre fin à l’indépendance des Thugs.  Ils menèrent l’enquête sur ce mouvement et découvrirent qu’au moins 5 000 individus faisaient partie de cette société.

S’ensuit une période d’éradication et il suffira d’une dizaine d’années pour éradiquer la société.

 

thugs-top-10-sociétés-secretes

 

 

  1. LES MUTI

 

Originaires d’Afrique du Sud, les Muti sont des Sangomas (des sorciers médecins). Cependant, à la différence des Sangomas, ils ne se contentent pas de plantes et de matières d’origines animales pour fabriquer les remèdes : ils se servent également de chair humaine. Les Muti pensent que celle-ci a des propriétés magiques. Ils n’hésitent donc pas à concocter des médicaments à base de cadavres et à réclamer des sacrifices d’enfants (des êtres jugés plus purs que les adultes).

Chaque partie aurait la pouvoir de guérir une zone spécifique du corps. Les parties génitales pour accroître la virilité / fertilité ; les yeux pour une vue perçante ; la graisse de l’estomac pour garantir de bonnes récoltes…

 

Mais ce n’est pas le pire… le traitement serait plus efficace si les prélèvements étaient effectués sur des victimes vivantes car leurs cris éveillaient les puissances surnaturelles qui participaient à la guérison du patient. Comme le nombre de volontaires était étrangement faible, les disparitions étranges se multiplièrent en Afrique du Sud…

Mais comment se fait-il que ces pratiques étaient autorisées ? Sujet tabou, peur des malédictions que les sorciers mutis pourraient jeter, respect de la tradition (aussi barbare soit-elle) ?

 

Aujourd’hui encore les sacrifices continuent et pas seulement en Afrique du Sud… En 2001 le corps d’un enfant atrocement mutilé avait été retrouvé flottant dans la Tamise à Londres…