Que nous promet le film Warcraft ?

6 novembre 2015 François Tassain Ciné/Séries,Jeux vidéo,

L’art de la guerre

Warcraft est sans aucun doute une des licences de jeux vidéo les plus célèbres dans le monde. Avec 4 jeux, elle a durablement marqué de son empreinte le monde vidéoludique. Mais la machine à cash de Blizzard vise plus loin et se lance dans le cinéma.

 

Que fait-il en attendre ?

 

Car les fans de jeux vidéos le savent bien. Lorsqu’un jeu est adapté en film, le résultat va de bof (Tomb Raider, Need for Speed) à affligeant (tout le reste). Est-ce que Warcraft saura briser la malédiction des adaptations de jeux vidéo complètement nulles ?

 

 

Déjà, l’équipe n’est pas constituée d’inconnus. C’est Duncan Jones (Moon, Source Code) qui est à la barre. Les acteurs sont quelques têtes un peu connues comme Dominic Cooper (James Bond, Captain America, Need for Speed), Ben Foster (X-Men, du Sang et des Larmes, The Punisher) ou Travis Fimmel (Vikings).

 

Au niveau du scénario, l’équipe s’est arraché les cheveux. Revenir sur une période connue (la Chute d’Arthas par exemple) est plus facile, mais extrêmement casse-gueule, puisque les fans des jeux sont intransigeants. Parler d’évènements « non traités » dans le jeu fait qu’ils repartent « de zéro », mais ont moins de risque de subir la comparaison face aux jeux.

 

 

Ainsi, le film Warcraft aborde les premiers chocs entre les l’Alliance des humains et la horde des orcs, après l’arrivée de ces derniers sur le monde d’Azeroth. Une rencontre qui va forcément passer par de la bonne baston, racontée du point de vue de l’Alliance ET de la Horde. Plusieurs personnages connus de la licence, comme Gul’Dan, Medhiv ou le roi Lothar sont également présents. De même que toutes les icônes du jeu, comme Hurlevent, enfin, pardon, Stormwind, les griffons, etc…

 

Orgrim Doomhammer, joué par Robert Kazinsky

Orgrim Doomhammer, joué par Robert Kazinsky

 

Pour les effets spéciaux, le film reprend ce qui avait marché dans Avatar ou Tintin: des acteurs sur lesquels on colle le visage numérique des personnages. Ce qui permet de faire des Orcs plus vrais que nature. Si le budget n’a pas été révélé, au vu des images, trailers et de la licence traitée, on peut être sûr qu’il est colossal. Les quatre sociétés de production présentes (Atlas Entertainment, Legendary Pictures, Blizzard Entertainment et Universal Pictures) ne sont pas du genre à faire les choses à moitié !

 

Travis Fimmel incarne Anduin Lothar dans Warcraft

Anduin Lothar, joué par Travis Fimmel

 

Si vous paniquez, car vous n’avez pas compris un traître mot de ce que j’ai dit, gardez votre calme. Il a été expliqué que le film sera accessible aux novices de l’univers Warcraft. A voir si le film sera à la hauteur de ses promesses. Car il sent vraiment très bon.

, , ,