L’origine des créatures magiques du monde d’Harry Potter – ÉPISODE 6

5 septembre 2016 Morgane Decoret Ciné/Séries,Livres,

A l’occasion de la sortie au cinéma du film Les Animaux Fantastiques le 16 novembre prochain, redécouvrez les créatures qui peuplent l’univers magique d’Harry Potter !

 

Cet article fait partie de la saga Les créatures magiques d’Harry Potter. Chaque samedi, retrouvez la suite de cette série :

 

Épisode 1 : les animaux de compagnie
Épisode 2 : les travailleurs
Épisode 3 : les créatures rencontrées en classe
Épisode 4 : la Forêt interdite
Épisode 5 : les créatures les plus dangereuses des années 1 à 3
Épisode 6 : les créatures les plus dangereuses des années 4 à 7

 

Pour en savoir plus et découvrir nos autres sagas de l’été, venez faire un tour par ici, et si vous aimez ces articles de fond, faites-le nous savoir, commentez, partagez et suivez nous sur Facebook et Twitter !

 

Plus on progresse dans la saga et plus les créatures se font menaçantes et dangereuses… voici les principaux défis que nos héros ont eu à relever dans leurs dernières années d’étude à Poudlard…

 

 

Épisode 6 : ça ne s’arrange pas de la quatrième à la septième année ! 

 

4ème année : les dragons, les sirènes et les acromentules

 

 

Les dragons

Pendant la première tâche du Tournois des Trois Sorciers, Harry doit récupérer un œuf d’or placé au milieu des autres œufs d’une maman dragon qui couve. Si dans le film (et dans le livre) les dragons sont représentés conformément à la tradition occidentale, avec de grosses écailles, des ailes et des pattes, ils ne ressemblent pas toujours à ça dans les légendes.

 

dragon-creatures-harry-potter-2

 

Les dragons asiatiques par exemple, n’ont pas forcément d’ailes et sont plus fins et aériens que les dragons européens. Leurs griffes acérées, leurs crocs tranchants et leur capacité à cracher du feu les rend bien sûr dangereux, mais ils ne sont toutefois pas nécessairement hostiles à l’homme. Parfois, il se peut que ces esprits associés au climat aident les humains comme dans l’histoire pour enfants « Le Manteau de Pluie ». Naturellement, le christianisme en a fait le symbole du mal absolu (tout comme la licorne dans l’ÉPISODE 4), la représentation du diable et on voit souvent des saints combattant un dragon (comme Saint Georges ou Saint Michel). Même si dans Harry Potter, les dragons ne sont guère plus agressifs que n’importe quel animal sauvage, ils ne sont pas faits pour être apprivoisés ! D’ailleurs, Norbert ne fait pas partie de l’ÉPISODE 1 : Les animaux de compagnie !

 

 

Les sirènes

C’est lors de la deuxième tâche qu’Harry rencontre les sirènes du lac. Dotées d’une queue de poisson, ce sont des créatures civilisées (elles vivent dans une ville, elles possèdent des armes…) mais terrifiantes. On est loin du joli minois de la Petite Sirène de Disney ! En revanche, elles ressemblent beaucoup aux femmes-poisson scandinaves. Les vikings disaient que les Margygr étaient des créatures mi femmes-mi poisson avec de grands bras et de longs cheveux, les yeux étaient larges, le front pointu… Le visage de ces femmes était terrible et elles étaient plus représentées comme des guerrières (comme on peut le voir dans le film) que des charmeuses.

Les sirènes au corps de poisson ont définitivement supplanté celles au corps d’oiseau au cours du XVème siècle.

 

sirene-creatures-harry-potter

 

 

Les acromentules

Pendant qu’il est dans le labyrinthe de la troisième tâche, Harry tombe nez à nez avec… une acromentule ! Il a beaucoup de mal à la stupéfixier et doit s’y reprendre à plusieurs fois mais finit par réussir et évite de justesse de se faire dévorer…

Pour connaître l’origine des acromentules, rendez-vous à l’ÉPISODE 3 : La Forêt Interdite!

 

forêt-creatures-harry-potter12

 

 

 

5ème année : les géants et les sombrals

 

 

Les géants

Au début de la 5ème année d’Harry à Poudlard, les cours de Soins aux Créatures Magiques sont assurés par le professeur Gobe-Planche car Hagrid est absent. On apprend plus tard qu’il était en mission spéciale auprès des géants dans l’espoir de les recruter dans le camp de Dumbledore en vue de la guerre qui se prépare. À son retour, Hagrid est sérieusement amoché des coups qu’il a reçus et ce n’est pas surprenant, les géants étant réputés pour leur violence (ou leur maladresse).

 

Graup-creatures-harry-potter1

 

Les caractéristiques des géants varient en fonction de la mythologie dont ils sont issus mais la principale reste leur grande taille. Fidèles à leur habitude, les grecs les imaginent avec une queue de serpent à la place des jambes (ou une pour chaque jambe) les transformant ainsi en une sorte d’animaux hybrides, avec une tête de lion et d’autres éléments farfelus. Si la plupart des géants incarnent la force brute de la nature, d’autres sont porteurs de sagesse et doués de création : Ymir est le designer du monde dans les légendes nordiques et Mimir est le gardien de la sagesse et de la connaissance.

 

 

Les sombrals

Symbole de mort, les sombrals sont très mal vus dans le monde des sorciers (haha, blague de Potterhead). Cependant, ils ne sont pas agressifs et peuvent même se révéler très utiles. C’est grâce à eux qu’Harry peut se rendre au Ministère de la Magie à Londres pour secourir Sirius dans Harry Potter et l’Ordre du Phénix. Les sombrals sont de grands chevaux ailés et en cela, ils ressemblent à Pégase, la monture de Béllérophon. Ils ont également une allure squelettique qui rappelle la jument de N’oun Doarè. Dans l’histoire, ce héros breton achète une vieille jument très maigre et découvre ensuite qu’elle peut le transporter sur de très longues distances en un instant. Elle peut même prédire le futur et lui annonce que la couronne qu’il a ramassée causera sa perte…

 

sombral-creatures-harry-potter11

 

 

6ème année : les Inferi

 

C’est amusant de voir à quel point le changement d’atmosphère de l’histoire au fur et à mesure des tomes se reflète dans les créatures rencontrées par les héros. Au tout début on avait Touffu, un chien, certes à trois têtes, mais quand même un mammifère qui s’endormait lorsqu’on lui jouait une berceuse… Dans le tome 6, en revanche, les monstres sont devenus beaucoup plus sombres…

Les inferi sont des cadavres animés par les sortilèges d’un mage noir. On les rencontre dans les derniers chapitres d’Harry Potter et le Prince de Sang Mêlé, lorsqu’Harry et Dumbledore vont dans la grotte près de la mer pour trouver le médaillon de Serpentard. Seul le feu peut les arrêter. Entre ça et le Basilic, les monstres qui entourent la légende de Serpentard sont assez impressionnants (pour connaitre les origines du Basilic, lire l’ÉPISODE 5). Créés par Rowling, les Inferi ressemblent énormément à des zombies. En effet, les zombies suivent le même principe : bien sûr, ils ne sont pas ensorcelés par un mage noir mais plutôt conditionnés grâce à diverses drogues qui les maintiennent dans un état d’hébétude permanent…

 

inferi-creatures-harry-potter

 

 

7ème année : les loups garous

 

Le loup garou est issu des folklores européens et désigne un humain capable de se transformer en loup ou en une créature anthropomorphe proche du loup (comme c’est le cas dans la saga).

Harry croise la route de deux loups-garous au cours de ses aventures : Remus lupin, membre de l’Ordre du Phénix et Fenrir Greyback, partisan de Voldemort présent lors de l’attaque de Poudlard dans le 7ème tome (8ème film). Remus Lupin a d’ailleurs été le meilleur professeur Défense contre les Forces du Mal qu’Harry ait jamais eu, il lui a enseigné énormément de choses sur les créatures dangereuses (voir l’ÉPISODE 3) avant de se faire renvoyer parce qu’il était un loup-garou.

 

146703750385228

 

Dans le monde des sorciers, la condition de loup-garou se transmet par morsure mais ça n’est qu’une des façons de devenir ce type de monstres. À l’origine, on pouvait également devenir lycanthrope à la suite d’une malédiction ou par un rituel volontaire. On pourrait penser « mais qui donc souhaiterait se transformer en loup-garou ? » et c’est en effet étrange. Toutefois, le personnage de Greyback dans Harry Potter montre que certains loups-garous prenaient du plaisir à mordre le plus de gens possible : ils attendaient la pleine lune à proximité de leur victime pour être sûrs de l‘infecter lorsqu’ils ne seraient plus conscients de leurs actes. À noter qu’à la naissance de son fils, Lupin est rassuré qu’il n’ait pas hérité de sa lycanthropie : il y aurait donc une dimension génétique à cette condition.

Au départ cantonnés à la mythologie grecque, les loups-garous sont aujourd’hui connus dans le monde entier et sont devenus l’une des créatures anthropomorphes mythiques les plus employées dans les films/séries (avec le vampire).

 

, , , , , ,