Final Fantasy VI, bientôt sur PC ?

27 novembre 2015 François Tassain Jeux vidéo,

La sixième histoire finale

 

C’est en fouillant sur le site de PEGI qu’on peut trouver l’information : Final Fantasy VI est marqué comme étant interdit au moins de 12 ans… sur PC !

 

Une confirmation de l’adaptation future du jeu de rôle japonais sur ordinateur, chose logique étant donné que les précédents sont passés par le même chemin. Et que Square Enix voulait poursuivre ce travail d’adaptation.

 

Final Fantasy VI est un épisode légendaire de la série, mais est assez mal connu en Europe, puisque sorti en 2002… 5 ans après Final Fantasy VII.

 

Généralement, Final Fantasy VI est aujourd’hui considéré comme le meilleur épisode de la série, n’ayant jamais eu la visibilité qu’il méritait.

 

Un des premiers concept art du jeu, mettant en scène la quasi totalité des héros

Un des premiers concept art du jeu, mettant en scène la quasi-totalité des héros

 

Dernier épisode en 2D, Final Fantasy VI se déroule dans un univers lorgnant sur le steampunk. Il se distingue des autres épisodes sur de nombreux aspects. L’absence de personnage principal, avec 14 héros se disputant régulièrement la vedette est aussi unique dans la série, de même que la mort de plusieurs d’entre eux.

 

Et aussi son ambiance sombre, mélancolique et mature, qui traite de thèmes comme la solitude, le suicide, les traditions et les génocides. Certains moments, comme la scène de l’Opera, reprit récemment par le jeu Undertale, sont devenus légendaires.

 

 

Le jeu est aussi un précurseur, intégrant des versions rudimentaires des magilites, Guardian Force ou Limit Break, que les fans de la série connaissent bien. Chaque personnage du jeu avait ses propres capacités, utilisables de manière originale. Le moine Sabin, pratiquant les arts martiaux, possède plusieurs combo utilisables uniquement après avoir tapé une combinaison de touche digne d’un Street Fighter !

 

 

 

Le lifting graphique du portage android n'a pas du tout été apprécié

Le lifting graphique du portage Androïd n’a pas du tout été apprécié

 

Une excellente nouvelle donc, qui permettra à plus de gens de connaître Terra, Locke, Sabin, Kefka ou Shadows. Avec le remake de Final Fantasy VII, la preuve est que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures.

 

,