La BNF sera présente à la Paris Games Week !

19 octobre 2016 Morgane Decoret Jeux vidéo,

La BNF pour la sauvegarde du jeu vidéo

 

Alors que la Paris Games Week commence dans à peine plus d’une semaine (le 27 octobre 2016), il semblerait que les fans de jeux vidéo pourraient découvrir un tout nouveau stand cette année : celui de la Bibliothèque Nationale de France. C’est une première ! Jamais auparavant la BNF n’avait participé au salon.

 

bnf-paris_games_week

 

Mais pourquoi faire ?

 

C’est très simple : les jeux vidéo sont des œuvres culturelles et il faut les archiver. Or, tous les professionnels ne savent pas qu’il est obligatoire de faire un « dépôt légal » pour recenser leur création. Une trentaine de bibliothécaires, de conservateurs et de magasiniers seront donc au rendez-vous pour leur donner toutes les informations et ainsi faciliter l’inventaire des jeux vidéo.

 

La BNF est surtout connue pour ses livres, qu’elle archive depuis sa création par François Ier il y a cinq cents ans. Mais peu de gens savent qu’elle inventorie également tous les jeux vidéo commercialisés en France depuis 1992. Elle possède même une des plus grandes collections de France : environ 15 000 jeux vidéo.

 

>> Découvrez les coulisses de la plus grande bibliothèque de France !

 

bnf-jeu-video-1

 

 

Une trace du passé pour les générations futures

 

Les jeux vidéo sont aujourd’hui le deuxième loisir pratiqué par les Français (derrière la lecture). Ils feront donc certainement l’objet de multiples études dans cinquante ou cent ans.

 

 

>> Lire l’article : « Les filles sont-elles devenues des gameuses? »

 

 

Sébastien Gaudelus (l’un des patrons du département de l’audiovisuel à la BNF) explique : « Ce qui est très intéressant c’est de se reporter cent ans auparavant et de lire ce qui était dit du cinéma quand il est apparu. On affirmait que ce n’était pas de la production culturelle, que cela n’avait rien à voir avec le livre, que c’était trop violent, que cela allait pervertir la jeunesse. En fait ce sont quasiment les mêmes discours. Le jeu vidéo a à peu près entre quarante et cinquante ans d’existence. C’est une pratique culturelle relativement jeune et qui a encore besoin de temps pour être légitimée, pour atteindre un statut de patrimoine culturel »

 

 

Quels genres de jeux intéressent la BNF ?

 

Absolument tous.

De Call of Duty à Minecraft en passant par les Sims, Assassin’s Creed, Tomb Raider ou encore les Farming Simulator, tous les jeux vidéo intéressent la BNF.

 

>> Découvrez le premier trailer du film Assassin’s Creed !

 

Car comment déterminer si tel jeu est une œuvre culturelle et pas tel autre ? Seule l’Histoire pourra le dire…

 

Et il serait dommage que certains chefs-d’œuvre tombent dans l’oubli ! Pour l’instant la BNF a réussi à en archiver énormément, à raison d’environ mille par an. Mais elle est très loin d’avoir recensé tous les jeux existants ! Les plus faciles à repérer sont bien sûr ceux achetables en magasins. Le problème se pose lorsqu’il s’agit de jeux en ligne…

 

 

Un travail essentiel

 

La mission de la Bibliothèque Nationale de France ne s’arrête pas à simplement recenser les jeux vidéo… Elle s’emploie également à les collectionner et les maintenir en état de fonctionnement.  Des ingénieurs sont même chargés de réparer les jeux Atari ou les joysticks de Space Invader des années 80. Ils numérisent les jeux vintage pour qu’on puisse toujours les lire et les utiliser même si le lecteur d’origine n’existe plus. Elle préserve donc la mémoire pour l’éternité.

 

les-jeux-video-bnf

 

Ainsi, grâce à la Bibliothèque Nationale de France, les 300 000 visiteurs attendus à la Paris Games Week pourront faire découvrir à leurs futurs enfants et petits-enfants leurs jeux préférés, bien après leur disparition sur le marché !

, , , , , ,