Batman va s’allier au Joker !

13 janvier 2017 Morgane Decoret Ciné/Séries,

Enfin peut-être un jour… Ce serait en tout cas l’évolution logique de l’axe narratif développé petit à petit par les scénaristes de films de super-héros… Réfléchissez, on a les aventures solo (comme Iron Man 1/2/3), puis les équipes de plusieurs héros (Avengers), et plus récemment les groupes qui se combattent entre eux (Batman vs Superman ; Civil War), pourquoi pas faire un film où Batman et le Joker seraient obligés de s’allier ?

 

 

Alors à quoi faut-il s’attendre next ?

 

 

Toujours beaucoup d’action bien sûr mais on va peut-être aussi voir se former des alliances surprenantes ! Suicide Squad, la dernière création de DC nous a montré le potentiel qu’avait un groupe de méchants (ou du moins a tenté…).

 

Lire notre critique du film Suicide Squad

 

 

Alors pourquoi ne pas essayer de mixer les good et les bad guys ?

 

Car il faut bien l’avouer, le public adore les méchants. On préfère largement le sourire ravageur de Loki à la force brute de Thor. On veut absolument aider Captain America à protéger Bucky de Iron Man même si celui-ci est un meurtrier confirmé (oui mais il a pas fait exprès !). Les 3/4 des actions de communication pour la sortie de Suicide Squad ont tourné autour du Joker, le pire psychopathe de tous les temps (d’où la grosse déception mais on comprend la logique marketing)… Bref, les antagonistes, ceux qu’on est censé détester, sont devenus des anti-héros qu’on admire.

 

Et c’est normal ! Ils sont en général plus travaillés et intéressants d’un point de vue scénaristique qu’un gentil qui veut juste faire le bien parce que c’est bien. Les anti-héros représentent la nouveauté : ils nous permettent enfin de renouveler le genre et d’explorer de nouvelles pistes.

 

Loki smile Batman

 

Comme développer des situations humoristiques par exemple. Cette politique de l’humour a été très valorisée par Marvel depuis quelques années : elle a d’ailleurs contribué à creuser l’écart avec DC, le principal concurrent du studio. On peut facilement imaginer comment deux personnages totalement incompatibles tant ils sont différents pourraient arriver à des situations avec un fort potentiel comique. Et à partir de là, les possibilités sont illimitées.

 

Imaginez le pauvre Superman forcé de s’allier à Lex Luthor parce que la situation le demande et que son sens du devoir est plus fort que sa haine pour son ennemi juré… D’ailleurs, si on combine la force de Superman et l’ingéniosité de Luthor, il sera difficile de trouver un adversaire à la hauteur !

 

On peut même imaginer que cette collaboration pourrait amener à une sorte de compréhension et de tolérance mutuelle. Mais pas pour longtemps… On ne veut pas d’un film à l’eau de rose et on tient à garder nos méchants tels qu’ils sont !

 

 

Et puis tant qu’à faire, on les ferait combattre d’autres gentils alliés à leur pire ennemi !

 

Imaginez Batman et le Joker versus Superman et Lex Luthor ! Ou Iron Man et Ultron versus Captain America et Crâne Rouge (Red Skull) par exemple…

 

Batman Joker

 

Parce qu’il faut avouer que c’est quand même bien plus intéressant ! Lorsque Batman vs Superman ou Civil War ont été annoncés, de gros débats ont vu le jour. Qui méritait de gagner, qui était le meilleur super-héros, le plus fort, le plus intelligent ? Quel camp choisir ?

Bien sûr, les gentils se sont déjà affrontés entre eux : dans Avengers, Hawkeye est ensorcelé et attaque les autres Vengeurs, Iron Man et Captain America échangent des coups avec Thor, un Hulk en colère s’en prend à Black Widow etc… Mais soit ils n’étaient pas dans leur état normal, soit il s’agissait d’une petite dispute passagère.

 

Cependant ici c’est différent, il existe deux camps bien distincts et il faut choisir.

 

 

Comme un match de foot !

 

Mais pour ceux qui n’avaient pas déjà de favori, pas facile de choisir entre deux camps. C’est pourquoi un film de combat de héros est bien plus stimulant intellectuellement et émotionnellement. Un antagoniste a toujours une raison pour désobéir aux règles : il n’est jamais juste « méchant ». Nul ne se considère comme mauvais, des ennemis ont juste une vision différente du monde dans lequel ils évoluent. C’est cet axe très intéressant que DC a commencé à exploiter dans Batman vs Superman. Si on réfléchit bien, tous deux provoquent toujours des dégâts considérables mais ne se soucient jamais vraiment des conséquences de leurs actes. Ils pensent plutôt que la planète devrait les remercier d’avoir tout détruit sur leur passage. Il était donc intéressant de voir leur suprématie et la vision manichéenne du monde remise en question pour une fois.

 

Civil War Batman versus Superman

 

Problème : lorsque deux héros voient le monde différemment mais qu’aucun n’est mauvais à proprement parlé, comment les départager ?

Difficile mais à peine on a réussi qu’il se produit le même phénomène psychologique qu’on peut observer lors d’une rencontre sportive. On veut la preuve que notre équipe est la meilleure pour justifier le fait qu’on la soutienne. Eh bien c’est la même chose avec les super-héros. Si vous affirmez que Captain America ou que Batman est le meilleur, vous allez vouloir un film où ils affrontent chacun un adversaire de leur univers doté d’une force à peu près équivalente et où ils remportent le combat.

 

 

De nouveaux défis pour les scénaristes

 

Eh oui, la stratégie de « celui-qui-gagne-c’est-celui-qui-tape-le-plus-fort » ne suffit plus. Le traditionnel schéma du combat est tellement prévisible qu’on n’est jamais surpris. 1) Le gentil perd un peu. 2) Il est à terre on ne sait pas s’il va se relever. 3) Le héros met une raclée au bad guy. Les scénaristes doivent donc trouver d’autres solutions.

 

Il est impensable de faire perdre « définitivement » l’un des deux héros, au risque de s’aliéner la moitié de son audience. Il faut donc jouer dans la nuance et toujours offrir au personnage en passe de se faire dominer une porte de sortie. Au final, il s’avère que le public ne souhaite pas vraiment savoir qui est le meilleur, il serait forcément déçu. Le problème, c’est que devant l’impossibilité de laisser le combat suivre son cours jusqu’au bout, le film n’a pas de véritable conclusion.

 

 

Bref, on n’est pas prêt de voir la fin des films de super-héros, qu’ils viennent de DC ou du MCU, et peut-être même qu’un jour nous verrons un combat épique entre les personnages des deux studios ! On a le droit de rêver hein ! Et puis, si Spiderman peut faire partie des Avengers, tout est possible non ?

 

spiderman avengers batman

 

 

Lire notre article  : Que penser du prochain Spider-Man made in Marvel ?

 

 

 

Si vous aimez nos articles, faites-le nous savoir ! Commentez, partagez et suivez-nous sur Facebook et Twitter   🙂

, ,