Antoine Bello, l’homme qui aimait Wikipedia

28 septembre 2015 Mathilde de Chalonge Actu/Buzz,


L’auteur reverse l’équivalent d’un an de droits d’auteurs pour remercier l’encyclopédie en ligne

 

C’est la première fois qu’un auteur saute le pas : rendre à César ce qui appartient à César. Antoine Bello vient de faire un don de 50 000 € (soit l’intégralité de ses droits d’auteur en 2014) à Wikipedia , remerciant ainsi l’encyclopédie des services rendus. C’est dans celle-ci qu’il a puisé l’essentiel de la documentation nécessaire à l’élaboration de sa trilogie Les Falsificateurs, tome 1 suivi des Eclaireurs et des Producteurs.

les-producteurs-antoine-bello

 

Aujourd’hui les hommes de le lettre n’ont plus besoin de voyager à travers le globe pour connaître le Monde et son histoire, pas plus qu’ils n’ont à fouiller dans les archives départementales pour se documenter et fournir ainsi une matière fiable à leur oeuvre.

 

Depuis la création de Wikipedia, les choses se sont simplifiées pour les écrivains en quête du réel. On peut écrire un roman sérieux, qui dépasse les quelques connaissances que nous donnaient auparavant nos dictionnaires ou nos livres d’histoire du lycée. Tout est consigné sur Wikipedia, gardienne de nos mémoires faillibles : Plus de 250 langues, près de 70.000 éditeurs bénévoles actifs, des milliers de contributeurs ponctuels, 36 millions d’articles, 400 millions de lecteurs… Le monde est désormais à portée de nos mains.

 

Les écrivains ont compris le filon, mais Antoine Bello est le seul qui a accompli, jusqu’à présent, un geste d’une telle ampleur rendant ainsi hommage aux contributeurs, les vous-et-moi de la toile qui aiment à partager leurs savoirs insolites et leur érudition.

 

Antoine Bello s’est déjà expliqué là-dessus lors de la sortie des Eclaireurs : « Chaque fois que j’y recours, je pense que des gens ont pris du temps, et ont consacré de longues soirées pour cela. Et je me demande : «Qui sont ces gens ? Pourquoi l’ont-ils fait ? Quel appétit pour la connaissance et son partage vous devez avoir.» Et je me sens béni que des gens agissent ainsi. ». Pour son dernier roman publié en 2015, Les Producteurs, Antoine Bello a une nouvelle fois puisé dans les ressources de l’encyclopédie puisqu’il a imaginé dans ce roman la diffusion du virus H1N1 à grand échelle. Tous les détails biologiques et médicaux qui donnent au roman l’épaisseur du réel proviennent de Wikipedia.

 

C’est cet esprit humaniste qu’Antoine Bello voudrait continuer à favoriser via son don « Si, comme moi, vous partagez les valeurs de Wikipédia – l’accès universel au savoir, la pluralité linguistique, le dialogue, la tolérance pour n’en citer que quelques-unes – et que vous souhaitez marquer votre soutien à l’une des plus belles aventures humaines du siècle (je pèse mes mots) vous pouvez donner en ligne. »

 

Si le montant n’est qu’une goutte d’eau dans la mer pour l’Encyclopédie en ligne, il n’en reste pas moins symbolique pour le monde des écrivains. En effet, il y a quelques temps un scandale avait éclaté autour de la publication de La Carte et du territoire de Michel Houellebecq  en 2010.

 

la-carte-et-le-territoire-michel-houellebecq

 

L’auteur avait copié-collé des passages entiers d’articles dans son livre, sans même citer sa source. Ce n’est que deux ans plus tard, lors de l’édition du roman en poche en 2012, que l’auteur a publiquement remercié ses contributeurs. « Je remercie aussi Wikipedia (http://fr.wikipedia.org) et ses contributeurs dont j’ai parfois utilisé les notices comme source d’inspiration et notamment celles relatives à la mouche domestique, à la ville de Beauvais ou encore à Frédéric Nihous. »  Toutefois ce mea culpa est seulement consigné dans la version poche, rien n’a été ajouté à la version numérique et grand format. 

 

Antoine Bello par ce don rectifie le tir de tout une génération et montre la marche à suivre pour les futurs écrivains qui voudront se frotter au réel.

Espérons simplement que son exemple inspire d’autres auteurs à faire preuve de reconnaissance.

 

,