10 livres pour vous donner le sourire

20 novembre 2015 François Tassain Actu/Buzz,Livres,

2 ) La vie devant soi, de Romain Gary

 

Roman Gary a écrit La vie devant soi en 1975, un livre qui lui a permis de mystifier le Goncourt. L’homme est le seul a avoir eu deux fois le Goncourt. Une première fois en 1956 avec Les Racines du Ciel. Rappelons qu’il est impossible d’obtenir deux fois le prix. Romain Gary a ensuite écrit plusieurs romans sous le pseudonyme d’Émile Ajar, en secret. C’est son petit cousin Paul Pavlowitch qui tient le rôle d’Ajar.

 

Et un des romans d’Ajar, La vie devant soi, obtiendra le prix Goncourt. Ironiquement, Romain Gary était très critiqué à l’époque, certains comparant son oeuvre avec celle de son double…

 

En 1968, lorsque Romain Gary apprend la romance entre sa femme et Clint Eastwood pendant le tournage de La Kermesse de l'Ouest, il prend l'avion et provoque l'acteur en duel à revolver mais le « cow-boy américain » se défile

En 1968, lorsque Romain Gary apprend la romance entre sa femme et Clint Eastwood  il va jusqu’à le défier en duel à revolver… mais Clint Eastwood se défile.

 

La vie devant soi n’a pas volé son Goncourt. Le livre raconte l’affection teintée d’amour entre Momo, un petit garçon arabe et Madame Rosa, une ancienne prostituée juive, devenue vieille, grosse et laide. Une relation étrange qui durera jusqu’à la mort de la vieille et même au-delà.

 

Si le sujet n’est pas très gai, le livre est plein d’humanité et fait beaucoup rire, avec énormément de dérision, de pique caustique et d’une ironie bienveillante, voire touchante. Le style est très éloigné de celui habituel de Romain Gary, très aéré avec beaucoup de dialogues.

 

Faire rire avec le malheur, n’est-ce pas la marque du talent ?

 

Page Suivante

 

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

, , , , ,